Aux alentours ...

Le musée du Pas d'Antan (Plémet)

 Installé au village " Le Pas " le musée retrace l'habitat et la vie d'autrefois : exposition de matériel ancien, vente de produits de fabrication maison, exposition d'artisanat...ouverture d'une classe d'école des années 1900.... La construction d'un moulin à vent des années 1500 est actuellement en cours ainsi que la création d'un jardin pédagogique.
Musée du Pas d'Antan
Le Pas
22210 PLEMET
​(photo : Ouest France)


L'escargot de Fahelleau (Plémet)

L’escargot de Fahelleau, à la Rangée, à Plémet.  Visites de lélevage ( explication de la culture et récolte du Safran baptisé "Or rouge") sur rendez-vous, tous les jours pour les groupes et les vendredis et samedis pour les individuels. Tarifs : adultes, 2,50 € ; enfants et les scolaires, 1 € ; scolaires. Renseignements au 02 96 25 90 97
 

Le Centre équestre du Chêne Ossa (Plémet) 

Yann Perrennes, et sa compagne Jessica Cornée, proposent des cours d'équitation pour tous niveaux, et tous âges à partir de 3 ans, des stages après-midi loisirs et passage des galops.
Possibilité de location de poneys pour des ballades.
Le centre équestre est ouvert du mardi au samedi, de 9 h à 18 h. Contact au 06 74 94 36 94. (photo : Ouest France)

Les étangs aménagés de Plémet (face à la mairie)

 Petie ballade avec ou sans pique-nique.

Les forges du vaublanc (commune de Plémet) 

Les forges sont créées en 1671. Le site du Vaublanc bénéficie de la présence du minerai de fer à Plémet et à La Ferrière ainsi que d'importantes ressources forestières. À la fin du XVIIIe siècle, les forges emploient quatre cent cinquante ouvriers. Elles fabriquent des « galletouères », des socs de charrues, des houes, des marmites, des outils pour écobuer les landes et des canons pour la marine royale. Pendant la Révolution, la production devient irrégulière. À partir de 1866, les Forges ont du mal à soutenir la concurrence des produits venant d'Angleterre ou de l'est de la France. L'usine sidérurgique disparaît en 1880 mais elle conserve une petite centrale de production de courant électrique. Le site est reconverti en laverie et séchage des kaolins. Cette activité a aujourd'hui disparu.

Balades sur les voies vertes (La Prénessaye)

La voie verte V6 traverse le Sud du Pays de Loudéac entre Saint Caradec, Loudéac et Plémet. Elle emprunte l’ancienne ligne de chemin de fer « Carhaix - La Brohinière » aujourd’hui réhabilitée en chemin de randonnée. Plusieurs boucles vélo greffées sur la voie verte permettent de découvrir le patrimoine du Pays :
- boucle de Plémet / le Vaublanc, 5km
- boucle de Plémet / La Prénéssaye, 8 km
- boucle de La Chèze, 10,5km
- boucle de St Caradec / Hémonstoir, 10 km
- boucle de St Caradec / Sthélo, 13 km 



Notre dame de toute aide (Querrien)

Querrien se situe à 40 km de Saint-Brieuc (entre Merdrignac et Loudéac) et à 8 km de Plémet.
Origine du sanctuaire
Une jeune bergère, sourde-muette de naissance, Jeanne Courtel (1641-1703) récite son chapelet. La Vierge Marie lui apparaît et demande d’être honorée en ce lieu. Une image de la Vierge est découverte à l’emplacement désigné par Jeanne.
Mgr Denis de La Barde, évêque de Saint-Brieuc, reçoit Jeanne et nomme deux enquêteurs, dont le recteur de Querrien. Le 11 septembre, il se rend lui-même sur les lieux, interroge plusieurs témoins sous serment et rend un avis positif.
Une chapelle est construite.
Le sanctuaire actuel : Querrien est un lieu de pèlerinage permanent.
La chapelle reste ouverte aussi longtemps que possible.
Le sanctuaire de Querrien est le seul lieu d'apparition de la Vierge en Bretagne qui ait été authentifié par l'Eglise Catholique.
Sanctuaire Notre Dame de Toute Aide
Querrien
22 210 LA PRENESSAYE


Musée Régional des Métiers (La Chèze)

 A 10km de Plémet, Le Musée Régional des Métiers, installé dans une ancienne tannerie datant de 1880, expose les savoir-faire traditionnels de la première moitié du XXème siècle au travers d'ateliers d'artisans reconstitués : maréchal-ferrant, ardoisier, imprimeur ...mais aussi lors d'animations, d'ateliers de démonstration et/ou de création et d'expositions temporaires.
Horaires d'ouverture :
Mai et Octobre : Du lundi au vendredi de 9h à 12h / 14h à 18h
Juin à Septembre : Du lundi au vendredi de 9h à 12h / 14h à 18h + le dimanche 15h / 18h
Juillet et Août : Du lundi au samedi de 9h à 12h et le dimanche 15h / 18h
Toute l'année sur rendez-vous. Tél / Fax : 02 96 26 63 16

Ruines d'un château du XIIIème siècle (La Chèze)

Ruines d'un château du XIIIème siècle, demeure du Connétable de Clisson. Dominant le Lié, cette tour octogonale est un vestige du château fort bâti au XIIe siècle par Eudon II. Son enceinte s'adaptait au rocher qui lui servait d'assise. D'abord occupé par Aliénor de Porhoët, dame de La Chèze, le château devient en 1370 la résidence que choisit Olivier, sire de Clisson et seigneur de La Chèze. Puis, il passe à la famille de Rohan qui en fait son habitation principale. Y séjournent alors de grands seigneurs de Bretagne, comme Jean V en 1432 ou François II en 1461. Sa destruction, en 1629, sur ordre de Richelieu, illustre bien l'importance qu'il a pu revêtir. Après son démantèlement, le château a servi de carrière et ses pierres ont notamment contribué à la construction de l'église Notre Dame à Loudéac. 

Le lac au duc (Ploermel, Morbihan)

le lac au Duc accueille une véritable base de loisirs, où l’on peut pratiquer la voile et le ski nautique, ainsi que des plages aménagées et surveillées, un hôtel et un terrain de golf, sans oublier ses sentiers aménagés. Plus grand lac naturel de Bretagne, situé dans le morbihan, sur les communes de Loyat, Ploërmel et Taupont, le lac au Duc s'étend sur 250 ha avec une profondeur de 5 à 7 m. Il est long de 5,5 km et large de 500 à 900 m. Unique en France, le circuit des hortensias, inauguré en août 2000, et agréé par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées en 2003, invite à la découverte botanique. Cette agréable promenade de 3 km, agrémentée de 4 900 hortensias de 510 variétés différentes, commence dans un sous-bois fantastique au bord du lac au Duc.